Musée du Malgré-Tout
Musée du Malgré-Tout
logo
expo précédente
expo suivante

Boomerangs

Échos d'Australie

Expo Boomerangs

Du 30 janvier au 30 avril 2000, le Musée du Malgré-Tout à Treignes a accueilli, après San-Francisco, Londres et Valence, et avant Imola, Rome, Paris, La Haye, Helsinki et Osaka, une superbe exposition mise sur pied par le South-Australian Museum d'Adelaïde, intitulée "Boomerangs, échos d'Australie". Cette exposition comprend plus de 250 pièces originales datant des XIXe et XXe siècles, présentées région par région.

Le boomerang aborigène est en effet devenu, dans l'imaginaire européen, un objet mystérieux, quasi magique. De ce fait, nombre de ses remarquables qualités restent ignorées ou peu connues. Ses multiples qualités en ont fait un élément clé de l'adaptation réussie des sociétés aborigènes aux dures contraintes de l'environnement australien.

Ainsi, sait-on que le boomerang d'Australie centrale, appelé karli, peut être utilisé pour faire du feu, et servir de couteau, de levier, d'outil à fouir, d'objet cérémoniel ou d'instrument de musique ? Que les populations aborigènes du Kimberley s'en servaient pour pêcher ? Que la plupart des boomerangs aborigènes ont des propriétés de vol aéronautiques, mais ne reviennent pas vers leur lanceur ? Que le record actuel de la distance parcourue par un boomerang qui revient vers le lanceur excède 140 m ?

L'exposition "Boomerangs, échos d'Australie" met en scène la plus importante collection mondiale de boomerangs, souvent superbement décorés, conservés au South Australian Museum, pour décrire et expliquer leur usage traditionnel, ainsi que ses avatars plus récents dans la culture occidentale. Rarement, une présentation aussi complète, claire et explicite d'un objet traditionnel de populations de chasseurs-cueilleurs, n'a été réalisée. Elle ouvre de plus la porte vers une société et une culture différentes, celles des aborigènes australiens, encore bien méconnues, et permet de mieux les comprendre.

Les objets, documents présentés proviennent essentiellement des collections du South Australian Museum, complétées par quelques objets du Musée du Malgré-Tout, notamment le moulage du boomerang gravettien d'Oblazowa (Pologne), daté de 23 000 BP, dont une exemplaire a été offert par la Musée du Malgré-Tout au South Australian Museum.

L'exposition "Boomerangs, échos d'Australie" a été organisée avec le soutien de la Région Wallonne, de la Communauté française de Belgique et de la Maison des Jeunes de Viroinval, et l'aide de la S.A. Léon Eeckman, assureurs-conseils, du Journal LE SOIR, de l'imprimerie Walleyndruk, et de l'agence olégienne du Crédit Communal de Belgique.